Toutes les solutions pour alléger le coût de vos travaux

Diverses solutions s'offrent à vous pour alléger le coût de vos travaux :

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique porte sur les travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique réalisés dans l'habitation principale.
Jusqu'au 31 décembre 2016, il permet de bénéficier d'un taux unique de réduction d’impôt de 30 %, sans condition de ressources et sans obligation de réaliser un bouquet de travaux.

La qualification RGE

Pour bénéficier du crédit d'impôt, les propriétaires doivent, depuis le 1er janvier 2015, faire appel à un professionnel « Reconnu garant de l’environnement » (RGE) pour certains équipements, sur l’éco-conditionnalité des aides à la rénovation énergétique.

L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) :

Il permet de financer des travaux améliorant la consommation énergétique de votre logement. Il vous est accordé sous certaines conditions. Ce prêt est accordé jusqu'au 31 décembre 2018.

 

La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) à taux réduit :

Vous pouvez modifier soit :

  • le taux de TVA à 5,5 % : travaux d’amélioration de la qualité énergétique des logements achevés depuis plus de deux ans, ainsi que les travaux induits
  • le taux de TVA à 10 % : autres travaux d'amélioration, de transformation, d'aménagement et d'entretien, réalisés dans les logements achevés depuis plus de deux ans (fixé à 7% en 2012)

Les Certificats d’Économies d’Énergie (Prime CEE) :

Particuliers, entreprises, bailleurs, syndics et collectivités peuvent toucher une prime CEE. Elle est versée pour la réalisation de travaux d’amélioration énergétique de bâtiments ou à la construction de bâtiments neufs labellisés.

Les autre aides :

Des subventions régionales, départementales et des intercommunalités peuvent également vous être accordées.
Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraites, de votre CAF et des collectivités locales.

Revenir